https://mimitricot.com/

Recette couscous royal

Recette couscous royal

Bonjour tout le monde !

Vous l’attendiez ? Un peu d’exotisme à nouveau, il nous faut bien voyager par la cuisine, à défaut d’avion !

Après tout, même s’il nous vient de pays chauds, le couscous nous réconforte en hiver. Et aujourd’hui, je vous invite à la table de ma mère. Elle n’avait pas son pareil pour réussir le couscous royal.

On ne va pas se mentir le plus difficile dans le couscous, c’est la cuisson du grain. Pour qu’il ne fasse pas de grumeaux compacts… Vous savez, comme la pub pour le taboulé que l’on voit à la télé.

Pour le couscous royal, c’est pareil, il faut que les grains se détachent bien.

Bien entendu, le couscoussier trônait dans la cuisine de ma mère…

Mais, aujourd’hui, nous ne trouvons pas de couscoussier dans nos cuisines. C’est l’entorse à la recette de ma mère ! J’espère que vous me pardonnerez !

Origines du couscous royal

D’après mes sources que vous pouvez consulter ICI, le couscous royal ou l’ ordinaire d’ailleurs, serait né au Moyen–âge, initié par les communautés berbères d’Afrique du Nord.

Et je ne vais surement pas entrer dans le débat de revendications ethniques… Je vais me contenter de dire qu’il existe au Maghreb, Tunisie, Maroc, Algérie, et que, quelle que soit la recette, le couscous est un délice que j’adore.

Il faut noter que, curieusement, il n’a pas franchi la frontière Tunisie-Libye.

C’est donc un plat d’Afrique du Nord, à base de semoule de blé dur, accompagné de bouillon, de légumes et de viandes. Il y a aussi une recette moins connue avec du poisson et du grain très fin. Elle est excellente aussi, mais ce n’est pas notre propos aujourd’hui.

Ingrédients pour une recette de couscous royal

Pour 4 personnes

400g d’épaule ou 8 petites côtelettes

200 g collier d’agneau

4 cuisses de poulet

Optionnel : 4 merguez

1 boîte moyenne de pois chiches

100g de raisins secs

1 petite boite de concentré de tomates

4 navets

4 petites courgettes

2 oignons pour le bouillon + 1 pour les brochettes

Deux tomates fraîches

2 gousses d’ail

Beurre

Huile d’olive

Herbes de provence

Harissa

1 cuiller à café ras el hanout

Coriandre, sel

Comment réaliser la recette du couscous royal

Tout d’abord, la veille au soir, faîtes tremper les pois chiches et les raisins secs dans de l’eau froide (séparément)

Le lendemain, égouttez les.

Dans un faitout, mettre de l’huile d’olive et faites revenir le collier d’agneau.

Ensuite, recouvrir la viande d’une grande quantité d’eau et ajoutez les pois chiches, les oignons, l’ail, le ras el hanout, la coriandre et le sel. A ébullition, baissez légèrement le feu et laissez cuire à petits bouillons 1 heure.

Coupez l’épaule d’agneau en dés si vous avez choisi cette viande. Désossez les cuisses de poulet.

Préparez une marinade d’huile d’olive avec les herbes de Provence et badigeonnez en les côtelettes ou les dés d’épaule d’agneau, ainsi que les morceaux de poulet. Laissez reposer pendant une heure.

Epluchez les légumes et coupez-les en gros dés.

Quand les pois chiches seront cuits, ajoutez les légumes dans le bouillon et laissez cuire encore 20 minutes.

Faites cuire les viandes marinées au barbecue, après les avoir enfilées sur des brochettes, en alternant avec des tranches de tomates, oignons et poivrons. .

Cuisson express de la semoule

En l’absence de couscoussier, voici une façon rapide de cuire la semoule :

Dans un saladier compatible avec le four à micro-ondes, vous disposez la semoule et l’arrosez de la quantité d’eau tiède salée.

Laissez gonfler les grains 3 à 4 minutes.

Mélangez bien avec une fourchette.

Couvrez le saladier et mettez-le au four à micro-ondes pendant 2 minutes à pleine puissance (800 watts)

Ajoutez une grosse noix de beurre et égrenez les grains. C’est l’étape la plus délicate. Au Maghreb, on roule les grains à la main dans le beurre, plusieurs fois.

Assurez-vous que les grains se détachent bien les uns des autres.

Servir la recette du couscous royal

Dans un bol, préparez du bouillon auquel vous ajoutez l’harissa. Chacun mettra la quantité que ses papilles supportent !

Sur un plat creux assez grand, versez le couscous en formant une petite colline.

Au milieu, creusez un puits, et mettez les légumes sortis du bouillon à l’écumoire.

Déposez harmonieusement les raisins sur les « flancs » de la colline de semoule.

Présentez le bouillon bien chaud dans un saladier pour que chacun prenne la quantité voulue. Ne « noyez » pas trop votre semoule !!!

Présentez les viandes tenues au chaud dans un plat préparé à cet effet.

Bonne dégustation, fermez les yeux, vous êtes à Marrakech !

Notes personnelles

Vous vous étonnez surement de ne pas voir de carottes… Ma mère m’a appris que ce légume « cassait » le goût du couscous.

Je n’ai jamais mis de carottes dans mon couscous. Elle disait que les gens en mettaient parce que ce n’était pas cher… Je dis ça, je dis rien… Chacun fait ce qu’il veut. Vous pouvez d’ailleurs ajouter d’autres légumes comme la citrouille ou des aubergines.

Conclusion

Le couscous royal est très calorique… Pour dessert, on se contentera d’un fruit, la pastèque étant la plus appropriée tant qu’on peut en trouver … Sinon, une marmelade de fruits qu’on aura pris soin de préparer aux beaux jours, et engranger pour l’hiver.

Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre un couscous ordinaire et un royal ? C’est simplement la diversité des viandes… Dans l’un on a droit à une seule viande, dans le second, il peut y en avoir jusqu’à 5, car on peut aussi y ajouter du boeuf.

1 réflexion au sujet de « Recette couscous royal »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :