https://mimitricot.com/

Recette fondue savoyarde

Recette fondue savoyarde

Bonjour tout le monde !

Je vous ai promis des recettes réconfortantes, après le Chili con carne, voici donc la suite !

Après 13 ans en Savoie, on ne peut pas oublier la fameuse fondue savoyarde qui réchauffe les cœurs, resserre les liens, délie les langues…

Ben oui, les Savoyards ont la réputation de ne pas se lier facilement… Présentez leur une bonne fondue, préparée dans les règles, un petit blanc du terroir et tout s’arrange !!!

Parole d’initiée !

Origine de la recette

En réalité, depuis l’Antiquité, on connaît sous différentes formes, cette façon de manger du fromage, de chèvre en ce temps là, avec du vin.
En France, on est sûr d’une date de « connaissance » de la recette avec le chef François Pierre de la Varenne. Puis Brillat-Savarin en 1794.

On la trouve davantage en Suisse, et au Nord de la Savoie frontalière avec sa voisine.

Il semblerait que les paysans mangeaient leurs restes de fromages et pain rassis de repas précédents sous cette forme.

Ce qui est certain, c’est que la popularité de la recette de fondue savoyarde se développe et s’embourgeoise à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Ingrédients pour réussir la recette de fondue savoyarde

Je n’ai pas l’habitude de conseiller d’ustensiles dans mes recettes, mais dans le cas présent, il me semble indispensable de posséder le kit spécial fondue. (Il sert aussi pour la Bourguignonne ou la gitane !).

C’est-à-dire : un caquelon, de longues piques à deux ou trois branches et un petit réchaud à alcool à poser sur la table.

Quantité par personne

250 g de fromages (Abondance, Comté de Savoie, Beaufort, Emmenthal de Savoie) un mélange ou fromage unique peu importe, mais absolument un fromage à la pâte pressée cuite.

7 cl de vin blanc sec, préférentiellement de Savoie, même si un Nantais fait l’affaire : Chignin-Bergeron, Abymes, Chapareillan,  Roussette de Savoie, Apremont

Pain si possible compact, type Poilâne, mon préféré, sinon faîtes le légèrement griller.

Plusieurs gousses d’ail

1 cuiller à soupe de Maïzena ou fécule de pomme de terre

Sel, poivre, noix muscade

Optionnel : 1 petit verre de liqueur de cerise ou Kirsch

Comment faire

Tout d’abord, retirez la croûte du ou des fromages et le râper.

Préparez votre pain en le coupant en carrés de 2/3 cm de côté.

Frottez le fond du caquelon avec de l’ail.

Faîtes frémir le vin blanc à feu très doux.

Incorporez le fromage petit à petit. Remuez doucement mais constamment.

Pour lier et réussir la fondue savoyarde, il est bon de mélanger la fécule et le kirsch. Ceci va relever et donner son goût unique à cette recette régionale.

Versez ce mélange dans le caquelon. A partir de là, ne cessez pas de remuer.

L’art et la manière recette la fondue savoyarde.

Oui c’est un art de savoir manger tous dans le même plat ! Rassurez-vous c’est facile et rigolo !

Le caquelon est placé au milieu de la table et chacun vient tremper son pain pour l’enrober de fromage chaud.

Chaque convive dispose de pain coupé en dés et d’une longue pique pour ne pas se brûler.

La fondue-partie peut commencer, arrosée d’un blanc sec bien frais.

Vous verrez, l’ambiance détendue s’installe très vite.

Conclusion

Voilà une recette de fondue savoyarde pour vous préparer aux soirées amicales autour de ce plat convivial au possible.

J’espère que vous apprécierez autant que moi la chaleur ambiante que crée immanquablement ce plat régional apprécié par tous.

Astuces : si la consistance de votre fondue savoyarde vous paraît trop difficile à enrober le pain, il suffit d’ajouter un peu de vin en tournant. Attention pas trop d’un coup, ce qui pourrait avoir l’effet inverse et la rendre trop liquide. Restez toujours maitre de sa consistance en créant des huit pour tourner votre mélange.

Pour finir votre soirée dans la même bonne ambiance chaleureuse, un bon café terminera ce repas.

C’est la saison des prunes, retrouvez comment en faire une confiture délicieuse.

Bonne dégustation !

2 réflexions au sujet de “Recette fondue savoyarde”

  1. Miam, quelle bonne recette!
    Je t’avoue que vu les températures encore présentes dans le sud, je réservé ta recette pour les premiers frimas
    C’est un plat très convivial et délicieux, ce qui ne gâche rien
    Merci pour ton partage et bon weekend

    Répondre
    • Oui j’étais surprise que Ma grenouille préférée parle de rallumer le chauffage, quand nous, nous avons encore bien chaud !!! Les recettes d’hiver seront en place le moment venu !!!ahahah !Ceci dit, mon fils fait sa saison en montagne, la fondue, il en sert tous les jours en resto gastronomique !!!! Faut dire qu’en hauteur, ce n’est jamais 30 degrés les soirées !!!!
      Je vais à Monaco tout à l’heure, je peux te dire que nous n’allons pas avoir froid !!! C’est sûr !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :