https://mimitricot.com/

Manger Niçois à la carte

Manger Niçois à la carte

Bonjour tout le monde !

Tout d’abord, pour ouvrir cette catégorie « Manger niçois » je voudrais vous parler d’un livre que j’apprécie particulièrement.

En effet, je suis arrivée à Nice en janvier 2014, et de restaurant en restaurant… je suis tombée en amour pour la cuisine régionale.

Car, vous le découvrirez tout au long des articles de cette rubrique, la cuisine niçoise est unique !

Traditionnelle, avec cependant une infinité de variantes et d’interprétations, elle titille nos papilles agréablement.

La cuisine Niçoise à la carte

Tel est le titre du livre dont je veux vous parler.

Cependant, il n’est pas sorti d’hier, bien sûr ! Mais, c’est qu’en effet, il est intemporel et toujours d’actualité.

Vous y trouverez, bien sûr, les incontournables socca et pissaladière.

Bien que sorti le 24 mars 2014, aux éditions « Au pays rêvé », il se réinvente tous les jours !

Un petit mot sur les auteurs André Giordan et José Maria.

Deux compères qui défendent avec force et passion la cuisine et l’art en pays niçois. Manger niçois à la carte est un privilège à apprécier !

André Giordan est épistémologiste (philosophie des Sciences), enseignant en Suisse, mais Niçois pure souche ! Il a d’ailleurs co-écrit d’autres livres dont un sur l’Ecole de Nice et d’autres sur la culture.

Nous sommes là, essentiellement, avec des passionnés de l’art de vivre à la Niçoise.

D’ailleurs, les Editions Ovadia (Au pays rêvé) sont complètement niçoises.

Manger Niçois à la carte avec le livre

Dans ce livre, bien sûr, vous trouverez plus de 300 idées de recettes mais le message que les auteurs veulent vous transmettre est qu’à partir d’idées… innovez, inventez vos propres recettes ! Mais surtout, ne laissez pas perdre ce patrimoine culturel qu’est la cuisine niçoise.

A cet égard, signalons que le plus de ce livre est sa couverture en épais carton, dotée d’un pupitre et d’une grosse spirale. Ainsi donc, vous pourrez le disposer debout pendant que vous cuisinez. C’est, effectivement un confort notable.

Mangez Niçois à la carte

D’ailleurs pour illustrer cette catégorie gourmande, je vous propose déjà la très fameuse « Tourte de blettes » .

Pour cette première recette, j’ai fait appel, certes, à un spécialiste, Serge Serain, chef à la pâtisserie du même nom, située 7 place Garibaldi à Nice.

Cependant, dans le livre d’André Giordan et José Maria, vous trouverez d’autres interprétations. Ainsi, vous pourrez varier votre tourte de blettes à l’infini en mixant les idées, ajoutant, retranchant… Toutefois, avec de bons ingrédients ce sera toujours exceptionnel.

En conclusion

Nous voilà dans le champ de tous les possibles, bien sûr! Il ne tient qu’à vous d’étendre encore plus ces possibilités, en utilisant également, les ressources du placard. Et si vous êtes Niçois, vous aurez coeur à partager vos découvertes, de toute manière. Mettre en avant le manger niçois à la carte, c’est mettre en avant le patrimoine de la région.

Et que la culture Niçoise rayonne, au-delà des frontières et plus encore !

Maintenant à vos ustensiles !!!

1 réflexion au sujet de « Manger Niçois à la carte »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :